Football gaélique et hurling


logo-patriotes

Les sports gaéliques seront, pour la première fois, présents sur le site principal de l’événement et bénéficieront ainsi d’une très forte visibilité auprès du public et des médias. Les Patriotes proposent cette année, en conséquence, une programmation unique, originale et spectaculaire, avec notamment la venue des équipes des Montreal Shamrocks, Hurling Québec Brossard, Ottawa Gaels et Eire og Ottawa.

Horaire

Samedi AM/PM

Tournoi de Poc Fada et Tournoi d’habileté de football gaélique

Samedi PM

Tournoi de Football gaélique et de hurling

+ Coupe du Québec entre Montréal et Québec.

Dimanche AM

Initiations offertes au public

Dimanche PM

Matchs, Poc Fada avec le public

  • Samedi après-midi, les Shamrocks de Montréal et les Patriotes de Québec s’affronteront pour la Coupe du Québec. Un tournoi mixte de football gaélique et de hurling aura lieu entre des équipes dont les joueurs et joueuses seront tirés au sort parmi tous les clubs présents. Ce format de compétition moins officiel est privilégié en vue du Championnat de l’est-canadien des sports gaéliques qui se déroulera 2 semaines plus tard à Ottawa. 
  • Les activités du dimanche sont axées sur la participation du public. Les épreuves du samedi renforceront l’intérêt du public pour les initiations de hurling et de football gaélique. En après-midi, le public initié et volontaire pourra participer à des matchs mixtes avec les Patriotes, mais aussi aux épreuves d’habiletés effectuées, comme le Poc Fada !

NB : l’inscription pour les initiations est « vivement recommandée » et devra être mentionnée sur vos annonces. Il sera possible de s’inscrire auprès des Patriotes de Québec à l’adresse suivante : [email protected] et le titre du message envoyé doit être : « Inscription aux initiations FCQ17 »


Les sports gaeliques

Le football gaélique et le hurling sont deux sports traditionnels les plus populaires en Irlande. Chaque année, ce sont 82 000 spectateurs qui se rassemblent à Dublin pour supporter les 30 amateurs qui s’affrontent pour le titre ultime du All-Ireland! Strictement amateur, les sports gaéliques ont fait le choix de mettre les valeurs sportives aux centre de leurs préoccupations. Rugueux et solides pendant les matchs, les joueurs sortent du terrain en se serrant la main et se rejoignent traditionnellement le soir même pour célébrer le vainqueur dans un pub, Irlandais de préférence.

Unique représentant francophone en Amérique du nord, le club des Patriotes de Québec, composé majoritairement de Québécois et d’immigrés non Irlandais, défie à leur propre jeu des équipes de Saint Johns Terre-Neuve à Uttica (NY) traditionnellement enracinées dans les communautés d’immigrants Irlandais.
Cette année, les Patriotes ont l’honneur de voir deux de leurs joueurs être sélectionnés dans l’Équipe du Canada de football gaélique pour jouer le 2ème Championnat du Monde qui se déroulera du 7 au 14 août prochain à Dublin (Irlande) à l’occasion du 100ème anniversaire de l’Insurrection de Pâques.

Les Patriotes sont champions du tournoi d’Uttica (NY) en 2007, de la Coupe du Québec en 2008, mais aussi de la SuperLeague de Montréal en 2015 et du tournoi de l’Université de Concordia en 2016.


Football gaélique

footballLe football gaélique, ou peil ghaelach en gaélique, est un sport Irlandais très populaire en Irlande, autant que le soccer et le rugby. Concrètement le football gaélique intègre l’agilité et la vitesse du soccer, l’habileté du basket-ball et du volley-ball, ainsi que l’impact du rugby, mais sans placage, ni tacle. Les nombreuses immigrations irlandaises ont permis d’exporter ce sport à travers le monde. Ce sport rythmé et dynamique offre à tous les joueurs et joueuses, peu importe l’expérience sportive, un challenge excitant grâce à sa diversité technique, mais aussi un milieu social chaleureux. Dans ce jeu, deux équipes de 15 joueurs, dont un gardien de but, s’affrontent lors de deux périodes de 35 minutes avec l’objectif de marquer des points selon deux manières : en marquant un but contre le gardien (3 points) ou au-dessus de la barre transversale entre les poteaux de rugby (1 point). La partie débute par une mise au jeu au centre du terrain identique au basketball. Les joueurs peuvent progresser avec le ballon de cuir à la main pendant quatre secondes ou quatre pas. À l’issu de ces quatre pas, les joueurs peuvent choisir de passer la balle en la frappant du pied ou de la main, mais aussi de continuer d’avancer en faisant rebondir le ballon à terre (mais jamais deux fois de rang) ou en le renvoyant dans ses mains après l’avoir frappé du pied pour soi-même (appelé un « solo »). Le Gaelic Park de New York est le stade omnisports gaélique le plus important en dehors d’Irlande. Trois compétitions majeures se déroulent annuellement en football gaélique : le National Football League, le All-Ireland Senior Championship et le All-Ireland Club Championship. La plus populaire d’entre elles, le All-Ireland Senior Championship, est une compétition à éliminations directes où les deux meilleurs contés d’Irlande s’affrontent chaque année en finale à Croke Park, dans la ville de Dublin, pour remporter le plus prestigieux des trophées. Les similarités entre le football gaélique et le football australien ont menés au développement du International rules football, un sport hybride mêlant les règles de ces deux sports pour faciliter l’organisation de matches entre joueurs des deux disciplines. Il n’existe pas de club ou de championnat affiliés à ce sport. Il est uniquement pratiqué lors de tournois et de tournées internationales, principalement entre une sélection d’Australie et d’Irlande depuis 1998.

 

Le hurling

hurlingLe hurling, ou iománaíocht/iomáint en gaélique, est un sport plus ancien que le football gaélique. Il possède des racines préhistoriques, se joue depuis 3000 ans, s’apparente à lacrosse et au hockey sur gazon, et est considéré comme le sport le plus rapide au monde. Le hurling féminin s’appelle le camogie (ou camógaíocht en gaélique) et partage des origines communes avec le shinty écossais(ou camanachd en gaélique). Ce sport, comme le football gaélique, est décrit comme « un bastion d’humilité » où le nom des joueurs n’est pas inscrit sur le maillot et le numéro de maillot correspond uniquement à la position du joueur sur le terrain De nombreuses similarités existent entre le hurling et le football gaélique, notamment le terrain et la manière de marquer des points, le nombre de joueurs, ainsi que de nombreux termes sportifs. Ce qui change est l’utilisation d,un bâton de bois appelé « hurley » (ou camán en gaélique) qui sert à frapper une petite balle appelée « sliotar », ressemblant à une balle de baseball. Le sliotar peut être attrapé dans les airs avec la main et portée pendant quatre pas, frappée dans les airs ou sur le sol. Les passes sont effectuées en la frappant avec le hurley pour des passes longues ou en la frappant de la main pour des passes courtes. Si un joueur souhaite continuer à porter le sliotar, il doit le faire rebondir à terre ou la maintenir en équilibre sur le bout plat du hurley. Les joueurs sont protégés par un casque, saisir ou charger un adversaire ne sont pas des actions autorisées De même que pour le football gaélique, le All-Ireland Senior Championship demeure la compétition la plus prestigieuse au hurling. De plus, au cours du 19ème siècle, le hurling a été à l’origine de plusieurs sports populaires nord-américains tels le hockey sur glace, développé par des étudiants irlandais de l’Université McGill grâce à la rencontre du hurling irlandais et de lacrosse micmac, tout comme l’a été le baseball avec la rencontre entre irlandais et allemands.

Le Poc Fada

teste l’habileté des joueurs de hurling. Chaque participant doit frapper le sliotar (balle de hurling) avec un hurley (crosse de hurling), en levant la balle de terre ou en la lançant de la main. Le concurrent qui effectue le parcours en le moins de coups est déclaré vainqueur de l’épreuve. Le parcours proposé au domaine de Maizerets est d’environ 4,2 km.


Patriotes

patriotesUnique représentant francophone en Amérique du nord, le club des Patriotes de Québec porte ce nom en mémoire des Irlandais et Québécois qui ont combattu ensemble lors de la rébellion de 1837 contre les Britanniques. Les Patriotes de Québec défendent les couleurs de la ville de Québec dans toutes les rencontres sportives de sports gaéliques depuis la fondation du club en 2006. De Saint Johns Terre-Neuve à Utica (NY) cette jeune et fière équipe composé majoritairement de Québecois et d’immigrés non Irlandais défie à leur propre jeu, les équipes d’Amérique du Nord traditionnellement enracinées dans les communautés d’immigrants Irlandais. Soutenue par l’OSBL Sports Gaéliques Québec qui a l’ambition de promouvoir les sports gaéliques à Québec, l’équipe cherche en permanence de nouveaux joueurs et joueuses. Les entrainements se déroulent au Stade Telus de janvier à avril, puis sur les Plaines d’Abraham de mai à octobre. De plus, les Patriotes proposeront un programme d’initiations et de développement en milieu scolaire à partir du printemps 2017 pour former la première équipe jeune de Québec et ainsi permettre aux nouvelles recrues d’affronter les jeunes d’Ottawa et de Montréal. Enfin, les Patriotes ont l’honneur de voir deux de leurs joueurs être sélectionnés dans l’Équipe du Canada de football gaélique pour jouer le 2ème Championnat du Monde qui se déroulera du 7 au 14 août prochain à Dubin (Irlande) à l’occasion du 100ème anniversaire de l’Insurrection de Pâques.

Les Patriotes de Québec font partie de la division de l’est-canadien des sports gaéliques, division créée officiellement en 2014 grâce à l’expansion de nos sports dans cette région du Canada. Cette division se constitue des équipes de football gaélique et hurling masculine et féminine des clubs de St-Johns Terre-Neuve, d’Halifax, de l’Île-du-Prince-Édouard, de Québec, de Montréal et d’Ottawa. Chaque année depuis 2014, ces équipes s’affrontent pour remporter le trophée très disputé du Championnat de l’Est-Canadien qui se déroule cette année à Québec le 3 septembre 2016, à l’occasion du 10ème anniversaire du club! Également, depuis 2015, l’équipe de l’Université de Concordia est la première association gaélique universitaire de la division.

Autres évènements